English version
Consultez et transmettez les observations d'oiseaux à La Réunion
Accueil   /   Campagnes de sauvetage


Paille-en-queue adulte au Centre de Soin
 
Bilan de sauvetage 2010 
 
Bilan Sauvetage 2010
Cette année, 2228 oiseaux signalés en détresse ont été récupérés par la SEOR, contre 2130 en 2009. Toute l’équipe remercie les bénévoles impliqués dans le rapatriement et les soins, les têtes de réseau chargés de secteur, ainsi que tous les postes relais de l’île (sapeurs pompiers, gendarmeries, cliniques vétérinaires, et autres structures toujours soucieuses du devenir des oiseaux).

Une majorité d’oiseaux marins
Comme chaque année, les oiseaux marins représentent plus du 3/4 des oiseaux recueillis par la SEOR. En 2010, près de 90% sont des oiseaux marins, soit 1990 oiseaux répartis en 7 espèces distinctes :
- 960 Puffins tropical
- 845 Pétrels de Barau
- 106 Paille-en-queues à brins blancs
- 55 Noddis (brun et à bec grêle inclus)
- 20 Puffins du Pacifique
- 3 Pétrels noirs
- 1 paille-en-queue à brins rouge (non nicheur à la Réunion)

Dans la plupart des cas, l’échouage n’a pas de conséquences graves sur les oiseaux. Le Puffin tropical et le Pétrel de Barau ont un succès de sauvetage qui varie entre 83 et 85%.
En revanche, pour les autres oiseaux marins (Noddis et Paille-en-queue) le bilan cette année est plutôt lourd avec un succès de sauvetage ne dépassant pas les 40%. Ce faible taux de réussite s’explique pour chacune de ces espèces. Les Noddis ont un âge avancé lors de leur récupération et souffrent d’anémie (manque de fer) causée par les tiques sur leur colonie. Les paille-en-queues ont, quant à eux, très souvent des blessures et fractures irréversibles lors de leur arrivée au centre de soins.

Pour finir en beauté, notons les 3 beaux relâchés de Pétrel noir dans le Sud, où ils avaient été retrouvés.

Les autres oiseaux
Dans les 10% restants, on retrouve 6 Papangues cette année, qui ont tous été victimes soit d’empoisonnement secondaire ou de tir au fusil, 11 Hérons, 1 Poule d’eau, 1 Salangane et 5 Merles pays braconnés mais sauvés.
On note également un nombre important d’oiseaux exotiques (4,71% soit 105 oiseaux) qui sont pour la grande majorité des oiseaux tombés du nid (cardinal, moineau, tourterelles, etc…) ou des pigeons ramiers blessés.

Enfin, à notre plus grand regret, 65 oiseaux ont été signalés à la SEOR (2,92%) mais restent à ce jour « indéterminés » et dont le devenir n’est pas connu avec exactitude puisqu’il ne sont pas arrivés au centre de soin.
 
Campagnes de sauvetage
 
• Historique et enjeux
• Réseau de sauvetage
• Bilan de sauvetage 2011
• Bilan de sauvetage 2010
• Bilan du sauvetage 2009
• Bilan sauvetage 2008