English version
Consultez et transmettez les observations d'oiseaux à La Réunion
Accueil   /   Fiches oiseaux   /   Serin du Cap
Toutes les espèces
Endémiques
Indigènes
Introduites
Migratrices
Occasionnelles
Disparues
 
Serin du Cap
Moutardier Serinus canicollis
IDENTIFICATION
Le mâle a le front, les joues, la gorge et le ventre jaune discrètement mêlé de vert. La nuque, les côtés de la tête et le cou sont gris. Le dos est vert mousse lavé de roux, strié de brun. La queue est verdâtre, les sus-caudales jaune vert. Les ailes sont noires avec les rémiges largement bordées de jaune. Le bec est court, conique de couleur corne claire avec le culmen brun. Les pattes sont de couleur chair et l’œil brun. La femelle est identique au mâle mais de teinte plus terne, le jaune est remplacé par du gris verdâtre. Les jeunes sont identiques à la femelle mais la tête, la poitrine et le ventre sont beige pâle strié de brun. Dans la nature, il se distingue du Serin du Mozambique par une couleur d’ensemble plus vert mousse alors que ce dernier est franchement jaune citron.
HABITAT
Il vit un peu partout dans l’île entre 600 et 1500 m d’altitude là où la forêt fait place aux défrichés, aux prairies et aux brandes. On le rencontre dans les cirques (en particulier Cilaos) et même sur la route du Volcan.
COMPORTEMENT
Il vit en couple ou en petites troupes. Son vol est rapide et onduleux. Le chant du Moutardier est mélodieux et doux ; il émet en vol un trille flûté.
REPRODUCTION
Nidification de décembre à mars. Le nid, en coupe soigneusement construite, est établi à 2-4 m du sol dans la fourche d’un arbuste. Il est composé de radicelles et de tiges végétales. 2 à 5 œufs blanc vert ponctués de brun rouge y sont déposés.
REGIME ALIMENTAIRE
Il se nourrit de graines de graminées, de crucifères, de diverses adventices. Il exploite aussi les cônes de Cryptoméria.
STATUT
Il est originaire d’Afrique australe d’où il a été importé au XVIIIème siècle. Introduit également à Maurice il ne s’y est pas maintenu. Sa population évaluée à 3 000 individus en 1980 est en nette diminution. Ses qualités d’oiseau de cage lui valent une pression soutenue des piégeurs. Captif, il peut s’hybrider avec le Canari.
Ordre : Passériformes
Famille : Fringillidés
BIOMÉTRIE
Taille : 12,5 - 14 cm
Poids : 15 g
Statut de conservation UICN
EX
EW
CR
EN
VU
NT
LC
 
NE
Distribution : originaire d'Afrique du Sud (introduit vers 1750)