English version
Consultez et transmettez les observations d'oiseaux à La Réunion
Accueil   /   Fiches oiseaux   /   Aigrette dimorphe
Toutes les espèces
Endémiques
Indigènes
Introduites
Migratrices
Occasionnelles
Disparues
 
Aigrette dimorphe
Egretta (garzetta) dimorpha
IDENTIFICATION
Plusieurs morphes de couleur sont observés pour la même espèce: phase sombre (plumage noir), phase claire (plumage blanc) et une phase intermédiaire (plumage gris). Une zone de peau nue de couleur jaune entre l’œil et la naissance du bec, bec gris dessus et jaune dessous, œil jaune, pattes noires avec des doigts jaunes et des griffes noires.
HABITAT
Fréquente les eaux douces, saumâtres et salées : zones marécageuses, rivières, rizières, côtes, lagons et estuaires.
COMPORTEMENT
Espèce sédentaire. Les individus sont généralement seuls, en couple ou parfois en petits groupes. Se repose dans les arbres en milieu de journée et la nuit où elle se mélange à d’autres espèces. Oiseau généralement silencieux avec un cri d’alarme bref et puissant.
REPRODUCTION
Se reproduit en colonies dans des nids construits dans des arbres, des arbustes et, plus rarement, au sol, mais toujours près d’un point d’eau.
REGIME ALIMENTAIRE
Elle se nourrit de poissons, de crabes, de coquillages, d’escargots aussi bien que d’insectes.
STATUT
Décrite dans le passé, à La Réunion par Dubois (1672-73) et Feuilley (1704). L'espèce a disparu de l'île au milieu du 19ème siècle, elle est présente sur les côtes de l'Afrique de l'Est, dans les Iles Eparses et à Madagascar où elle est commune. Deux observations à Mayotte (2006).
Ordre : Ciconiiformes
Famille : Ardeidés
BIOMÉTRIE
Taille : 55 - 65 cm
Poids : 280 - 638 g
Statut de conservation UICN
EX
EW
CR
EN
VU
NT
LC
 
NE
Distribution : îles Océan Indien occidental et côte Est de l'Afrique. Indigène disparu de La Réunion au 19ème siècle