English version
Consultez et transmettez les observations d'oiseaux à La Réunion
Accueil   /   Fiches oiseaux   /   Puffin tropical
Toutes les espèces
Endémiques
Indigènes
Introduites
Migratrices
Occasionnelles
Disparues
 
Puffin tropical
Petit Fouquet Puffinus bailloni
IDENTIFICATION
Sexes semblables. Dessus noir, dessous blanc plus sombre sur les côtés de la poitrine et du cou. Marges inférieures des ailes noires. Sous caudales en triangle, blanches se détachant du noir des rectrices. Bec long, fin noir grisâtre, œil noir, la face externe du tarse et du doigt externe noire. En vol : Ce petit Puffin a un plumage fortement contrasté noir au-dessus et blanc en-dessous. Les ailes sont assez courtes, tenues perpendiculairement au corps. La queue est relativement longue et arrondie. La confusion avec le Pétrel de Barau sera aisément évitée grâce surtout à ses parties supérieures entièrement noir foncé et son bec fin. Chant : Silencieux en mer. Cris de deux syllabes aux abords des colonies. La première syllabe est une clameur plaintive « aoû », la seconde est une sorte de hennissement roulé descendant « kitrrêou ».
HABITAT
Océans tropicaux et subtropicaux
COMPORTEMENT
Suit les bancs de poissons d’un vol battu rapide accompagné de brèves glissades, les ailes légèrement arquées. Son vol est plus direct, moins gracieux que celui des autres procéllariidés locaux. Il se pose volontiers, plonge la tête, parfois le corps entier à la recherche d’une proie, puis se lève en frappant l’eau de ses pattes, rase les vagues pour rejoindre le banc qui s’éloigne.
REPRODUCTION
Elle s’étend sur la quasi-totalité de l’année. Un plus grand nombre de couples se reproduisent pendant le printemps et l’été australs. Il niche un peu partout dans l’île, dans les falaises, les flancs des ravines et des remparts, parfois très près des habitations, ce qui vaut aux poussins ou « pompons », très gras avant l’envol, d’être parfois braconnés. Il se rend au nid après la nuit tombée et repart avant l’aube.
REGIME ALIMENTAIRE
Céphalopodes, crustacés, poissons volants.
STATUT
Ce Puffin est le plus commun des procellariidés dans les eaux côtières de l’île. Pendant la période de reproduction, on peut voir des centaines d’individus sur les bancs de thons et de bonites. C’est essentiellement cet oiseau marin et le Noddi, qui sont de précieux indicateurs des bancs de poissons pour les pêcheurs. Espèce pan-tropicale non migratrice qui vit dans les océans Atlantique, Pacifique et Indien. L’espèce a disparu de l’Ile Maurice et est protégée à La Réunion.
Ordre : Procellariiformes
Famille : Procellariidés
BIOMÉTRIE
Taille : 31 cm
Poids : 220 g
Envergure : 69 cm
Statut de conservation UICN
EX
EW
CR
EN
VU
NT
LC
 
NE
Distribution : zone tropicale et subtropicale