English version
Consultez et transmettez les observations d'oiseaux à La Réunion
Accueil   /   Fiches oiseaux   /   Oie de Kervazo
Toutes les espèces
Endémiques
Indigènes
Introduites
Migratrices
Occasionnelles
Disparues
 
Oie de Kervazo
Alopochen kervazoi
IDENTIFICATION
« …oies sauvages, un peu plus petites que les oies d’Europe. Elles ont le plumage de même, mais le bec et les pieds rouges. » Dubois (1674) Les ossements retrouvés ont indiqué que par rapport à sa cousine l’oie d’Egypte A. aegyptianicus, l’espèce locale avait les os des pattes plus robustes et le bec plus petit. Son aptitude au vol était légèrement diminuée par rapport à l’oie d’Egypte.
HABITAT
Les étangs du littoral de l’île.
STATUT
L’oie d’Egypte Alopochen aegyptiacus a colonisé Maurice et La Réunion et a évolué en deux espèces : A. mauritianus à Maurice et A. kervasoi à La Réunion. L’espèce de La Réunion est connue grâce à une description succincte de Dubois (1674) et grâce à des ossements. L’espèce s’est éteinte vers 1700. Référence consultée Cheke, A. & Hume, J. 2008. Lost land of the dodo. T&AD Poyser. 275 pp.
Ordre : Ansériformes
Famille : Anatidés
BIOMÉTRIE
Taille : inconnue
Statut de conservation UICN
EX
EW
CR
EN
VU
NT
LC
 
NE
Distribution : endémique de La Réunion. Eteint